Qui est Black Ghost ?

Publié le par Flavien Black

Son histoire : Avant toute chose, Black Ghost est un jeune homme nommé Daniel Frémery. Pire que çà, c'est un jeune homme amoureux de Clélia. A la sortie d'un concert, tous les deux chantent les paroles comme en étant en symbiose. Pourtant le futur couple est interrompue dans sa lancée par une bande de quatres hommes. Ils veulent Clélia. Bien sûr, Daniel ne se laisse pas faire. Clélia est tétanisé et lorsqu'elle veut enfin réagir, elle reçoit un coup violent sur la tête. La bande est mis en fuite par l'arrivée d'un groupe de personne. Daniel et Clélia finissent à l'hôpital. 

Daniel sort quelques temps après, mais Clélia reste dans le coma. Daniel reçoit toute la culpabilité de ce qui est arrivé sur ses épaules. Il fait une dépression. Adolescent devenant peu à peu adulte, son altération a été interrompue par cet événement, créant en lui une altérité qui ne demande qu'à s'exprimer. 

Et le coup du destin lui offre cette opportunité. Il sauve la vie de William Marth qui a manqué de se faire écraser par une voiture. Le père de ce dernier, Jules Marth lui propose de l'argent pour le récompenser, le remercier. Daniel refuse mais comme étant à la recherche d'un travail, il demande si il n'a pas plutot un poste à lui offrir, dans n'importe quel domaine, du moment qu'il puisse financer ses études Classique dans la Mythologie.

Contre toute attente, Daniel hérite d'un poste à Tech Ets, une entreprise spécialisé dans la haute technologie. Son poste consiste à tester tous les produits, parfois au péril de sa vie avec un salaire dérisoire pour le boulot mais suffisant pour payer son appart et ses études.

Au fur et à mesure il remarque de nombreux prototypes très intéréssant et il se lie d'amitier avec William, lui aussi testeur des technolgie. Un jour, à la sortie des lieux, il aperçoit l'un de ses agresseurs. C'est alors avec l'aide de William qu'il va voler des éléments qui vont lui permettre de créer un costume pour se venger de ce qu'il a subit.

 

Voleur et vengeur, voilà le portrait d'un épisode 0# de Black Ghost. Pourtant, il va découvrir que rien n'est aussi simple qu'il le pensait, que voler et se venger entraine des conséquences et que la réalité des faits est tout autre. A commencer par l'incroyable hasard qui a fait de lui ce vengeur... Complot ? Peut être ^^

 

Personnalité : Depuis l'aggression, sa personnalité est altéré, elle est scindé en deux. Schizohprène, il se laisse peu à peu entrainer par ses vives émotions  d'adolescent dans un monde d'adulte. Pourtant âgé de 19 ans lors des faits, il fêtera ses 20 ans dans cette tourmente. Il aura l'impression d'avoir manquer un cap important de sa vie.

-Daniel est quelqu'un de bon, comme beaucoup d'adolescents il croit en ses ideaux et ses principes de vie. Il est taquin et prend plaisir à embêter son entourage, allant même jusqu'à les manipuler par plaisir de jouer la comedie. C'est un passionné de mythologie en tout genre. Il a d'ailleurs décidé de consacrer ses études dans ce domaine. Il étudie les textes, mais ses lacunes en math l'éloigne de sa volonté de devenir archéologue. Il restera donc un homme de culture et pas de terrain. Après le drame, il est plus calme et dépressif mais il ne montre jamais ses sentiments. Il devient plus froid et distant. Mais il reste néamoins quelqu'un d'empathe selon les circonstance

-Black Ghost est une partie de la personnalité de Daniel, il n'est pas quelqu'un d'à part. Il est juste l'expression de la haine, la colère, la folie et les désirs refoulés de Daniel. Il cherche la vengeance, il cherche le contrôle de sa vie. Totallement apathique, il se fout du nombre de victime innocente qu'il peut faire sur sa quête de vengeance. Il cherche par la suite à venger toute victime d'un criminel.

 

 

 

Je continurais la suite dans un autre article à venir ! A bientôt !

Publié dans Tout sur Black Ghost

Commenter cet article

koan 24/10/2010 21:03



Et bien ta réponse et sa tournure coroborent à elles seules ton commentaire, en tout cas je te comprends très fortement en ce qui concerne de revenir souvent sur les texte et les tournures de
phrases, j'ai personnellement une écriture de scénario que j'ai du reprendre au moins 7 ou 8 fois avant d'en être pleinement satisfait, depuis, j'écris avec plus d'aisance et d'assurance, j'ai
trouvé mon rytme...Bonne continuation, et n'insiste pas trop non plus sur les grandes tournures de phrases, la langue française et belle et riche, mais il s'agit de jeunes adultes d'aujourd'hui,
et même si la bd est aussi une forme de littérature ce n'est pas non plus du grand roman de litérature, quoi que, ça pourrait, a voir...



koan 24/10/2010 17:44



A mon sens tu possède déjà l'essentiel, l'inspiration...


Par contre si le fond t'es déjà aquis, tu dois faire des progrès dans la forme.


Ex: dans ta phrase:"il reste néanmoins quelqu'un d'empathe selon les circonstance"


Je présume que tu fais référence à ses traits de caractère, non, dans cet orthographe ton mot est synonyme de spirite, parapsychique, médium ect...      Le bon mot à
employer aurait été: "empatique."


Personnellement j'utilise toujours pour l'élaboration de mes scénarios le dictionnaire en ligne des synonymes et antonymes de l'université de caen, le meilleur pour moi, il est lié au CNRTL, pour
ce qui est de leur définition...


Autre phrase: "Adolescent devenant peu à peu adulte, son altération à été interrompue par cet événement, créant en lui une altérité qui ne demande qu'à s'exprimer...


Je reconnais que la phrase n'est pas facile mais mais elle aurait été sans doute  plus correcte et explicite tournée de cette façon:


"Adolescent passant à l'âge adulte, sa maturité à été interrompue par cet événement, créant en lui une altérité dans sa personnalité, qui peu à peu, exsude ..."


Tu dois faire attention à ne pas faire ou donner trop d'effet de répétion dans tes textes, cela entraine une incomprhéension et une certaine lassitude...


Question:


La mythologie sera t elle un pendant important dans la personnalité du héro, aura elle un intérêt au développement de ses histoires? Selon ses besoins, ne serait il pas utile de le pousser vers
une matière en rapport avec les engins qu'il aura à gerrer pour s'assumer en tant que héro? Réparer, concevoir, ect? es tu sur que les mathématiques soient véritablement un obstacle aux études en
archéologie?


Perssonellement je ne sais pas, mais cela me parait étrange, bon, de toute façon,  il faut se convaincre d'une chose, même si ton imagination est foisonnate tu dois te renseigner de manière
très sérieuse sur les sujets que tu traites afin qu'ils concervent toujours leur crédibilité, sinon ils seront très vite évincés et oubliés...


Autre chose, toi tu connais tes histoires car tu les écris, donc elles te paraissent concrètes mais tu dois aussi te mettre à la place du lecteur qui découvre ton oeuvre, la façon dont tu
présente, même si en fait il  s'agit d'un synopsis est un peu trop familière, dans le sens ou tu l'a connais déjà, pour celui qui la découvre, le développement parait un peu trop brouillon,
comme un assemblage d'idée en vrac...


Dernière chose, cette phrase: "...est un jeune homme nommé daniel fréméry.Pire que ça, c'est un jeune homme amoureux de clélia..."


Si cette phrase est en rappot avec le final de ton synopsis, tu dévoiles trop...


La phrase même, dans son sens est dérangeante car on ne sais vraiment pas comment la prendre au départ, et n'en apprend pas plus que ne révelle la dernière, tu dois concerver un certain mystère
tout en maintenant les questions...


J'espère que ces reflexion qui n'ont pour but que de te faire progresser vers la bonne voie, te seront d'une bonne utilité, continue de bosser, crois en ce que tu fais et ne lâche rien, on finit
toujours par hériter du salaire de son labeur, si long soit il;" plus longue est la route, plus grande est la réconpense..."


A+!



Flavien Black 24/10/2010 18:16



Merci pour la remarque sur "empatique" et les autres remarques sur les tournures de phrases. C'est un blog et il n'est pas à l'abris d'une gaffe contrairement au sérieux que je peux avoir pour
d'autre sujet...


Je ne suis de toute façon pas un écrivain, juste un scénariste. Ce qui n'est pas du tout pareil dans la forme.


Pour ce qui est de la mythologie, je suis depuis tout petit un passionné de ce domaine. J'ai d'ailleurs pas mal d'ouvrages chez moi concernant les mythologie du monde. Pour faire une licence
d'histoire de l'art et archéologie il est fortement conseillé d'avoir des pré-requis en mathématique (un bon niveau) mais surtout en géométrie...


Il faut du savoir faire et des méthodes d'analyse scientifique dans de tel domaine... Des choses que n'ont pas Daniel : nul en dessin, se débrouille en informatique... les analyses
stratrigraphiques c'est pas son fort..bref dur dur pour Blacky


 


Pour ce qui est de mes synopsis, mis à part le fait qu'un synopsis est censé être les grande lignes d'un récit donc les "idées en vrac", mea culpa pour les tournures de phrases encore. Il est
vrai que je ne les ai pas aussi bien travaillé que comme je l'ai pu le faire pour l'annonce de Hood Clan (j'ai effectivement écrit ce synopsis)


 


Pour l'amour qu'il éprouve pour Clélia n'est pas dans le final mais le postulat de départ. Donc nul besoin que cette relation soit un mystère. Par contre la fille en tant que tel est décrit de
manière assez flou mais c'est volontaire... Mystère...


D'ailleurs si l'ensemble n'est pas super bien décrit c'est aussi pour des raisons simples : hésitations de publier çà sur le net et de vraiment se lancer. Des choses réglées il y a peu...


 


En tout cas, saches que continue d'essayer d'améliorer mon écrit, qui est difficile, je le sais. Je m'efforce de faire des phrases courteset claire mais c'est pas aussi facile qu'on le croit.


Pour ce qui est de la forme de mes récits, j'aurais très bien pu les balancer tel quelle mais il n'en est point de la sorte. Je réflechis très longuement à la tournure du récit... parfois peut
être trop longtemps mais comme tu le dis, vaut mieux que la route soit longue ;)